Les entreprises ayant un siège hors région, françaises ou étrangères, ont annoncé en 2015 la création de plus de 3500 emplois en Aquitaine à 3 ans (+11%) dans le cadre de leurs projets d’implantation, d’extension et de reprise en région.

1083424_69218251Le recensement des investissements étrangers créateurs d’emplois en France est consolidé chaque année par Business France, en partenariat avec les Agences régionales de développement et leurs réseaux territoriaux.

Pour l’Aquitaine, c’est le réseau Invest in Aquitaine, coordonné par Aquitaine Développement Innovation, qui a réalisé ce bilan en lien avec son correspondant Business France. Les données de cet observatoire des investissements exogènes, font partie d’une communication nationale le 22 mars à l’occasion du Conseil Stratégique de l’Attractivité présidé par F. Hollande.

Les entreprises ayant un siège hors région, françaises ou étrangères, ont annoncé en 2015 la création de plus de 3500 emplois en Aquitaine à 3 ans (+11%) dans le cadre de leurs projets d’implantation, d’extension et de reprise en région.

Les investissements étrangers quant à eux représentent 21% du total des emplois créés. Avec 742 emplois créés ou maintenus par des sociétés étrangères au travers de 44 projets (+ 16% versus 2014), l’Aquitaine confirme la reprise amorcée en 2013 et continue d’attirer des investissements étrangers, plus nombreux mais de plus petite taille que les années précédentes. (région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes : 54 projets pour 943 emplois).

L’Aquitaine dans ses contours 2015 conserve le 7ème rang en France pour le nombre de projets étrangers et le 5ème rang concernant les projets R&D (ALPC: 7ème sur 13 au global, 5ème en R&D).

La fonction « production » reste la plus créatrice d’emplois (56% des emplois créés et maintenus), principalement via des extensions de sites : une contribution au développement de véritables « vitrines » industrielles au niveau mondial en région.

Si 17 nationalités ont investi en Aquitaine en 2015, c’est principalement l’Allemagne (23% des emplois) puis les USA (14% des emplois) qui contribuent au résultat, suivis des Pays-Bas, de la Belgique et de l’Espagne.

Bien que les emplois soient distribués sur de nombreux secteurs d’activité, l’Agro-alimentaire et Bois, papier, verre demeurent en tête en 2015 avec 45% des emplois annoncés.

En ce qui concerne les territoires, le département de la Gironde accueille 34% des emplois étrangers, de façon stable depuis 3 ans (pour 85% des emplois d’origine française avec en 2015 une forte concentration des projets sur la métropole); les Pyrénées-Atlantiques sont en recul à 18% en 2015 contre 35% en moyenne sur les 5 dernières années (et 9% des emplois d’origine française). Le Lot-et-Garonne, La Dordogne et Les Landes accueillent quant à eux respectivement 6%, 13% et 30% des emplois étrangers cette année. Les investissements étrangers continuent ainsi à démontrer leur capacité à irriguer l’ensemble du territoire.

2019-02-11T16:01:36+01:00